Programmes

Les polyphonies de l'an mil… et un meurtre mystérieux
Programme pour quatre voix de femmes

Ce programme à voix de femmes explore les polyphonies les plus archaïques connues dans l'Occident médiéval, pratiquées au 10e siècle à Winchester en Angleterre et à Fleury sur Loire, sous l'abbatiat du fameux Abbon, réputé par ses biographes d'être l'homme le plus cultivé de son temps. Notées avec un système complexe de neumes qui ne permet pas une seule, mais plusieurs interprétations possibles, ces polyphonies auraient été condamnées au silence et à l'oubli, à cause de l'impossibilité de donner une solution définitive à leur transcription moderne. Leur reconstruction est proposée pour ce programme par la principale spécialiste internationale des polyphonies de Winchester, Susan Rankin de Cambridge (Angleterre) qui en prépare actuellement la publication.

abbo1s

Or, c'est justement cette ambiguïté dans les traces écrites de ces polyphonies qui nous incite à nous consacrer à ce répertoire : dans ce programme, les chanteuses de « Dialogos » proposent une création musicale dans laquelle les musiques du Xe siècle dialoguent avec des improvisations dans le style des chantres médiévaux qu'Abbon aurait pu entendre dans son abbaye.

Pourtant, les intellectuels qui vivaient à Fleury et à Winchester étaient aussi des grands poètes : quelques bijoux de leur production littéraire trouvent leur place dans notre programme : le poignant épitaphe d'Abbon, un récit narratif de la vie de St Swithun, une étrange prière contre la fièvre avec un goût presque païen, un poème-acrostiche qui regorge de jeux de mots fulgurants à l'honneur de l'empereur Otton III…

Dans une puissante vocalité de ces mélodies virtuoses, le concept de la « musique ancienne » devient presque paradoxal car les chants les plus archaïques sont interprétés à côté des reconstructions nouvelles dans un sfumato délicat et audacieux.

Voix : Marie Barenton, Katarina Livljanić, Clara Coutouly, Aurore Tillac